Franceinfo

Pouvoir d'achat : Renault annonce près de 1 000 euros d'aide par salariés, Force ouvrière se dit "satisfait"

L'entreprise automobile française va verser une série d'aides financières à ses salariés pour les aider face à l'inflation. Ces annonces réjouissent le syndicat Force ouvrière, qui y voit un geste de reconnaissance. 

franceinfo

La direction de Renault a proposé jeudi 22 septembre aux syndicats des gestes exceptionnels en faveur du pouvoir d'achat, a appris franceinfo auprès de la direction de l'entreprise automobile qui compte près de 42 000 salariés en France. Ces aides, une fois cumulées, représentent près de 1 000 € nets versés à la majorité des salariés d'ici la fin de l'année.

Dans le détail, une prime de pouvoir d'achat (l'ex-"prime Macron") de 500 € sera versée en octobre, à quoi s'ajoute une prise en charge de trois mois de la mutuelle santé du groupe (environ 315 €) ainsi qu'une prime transport de 100 €. Les salariés auront enfin la possibilité de monétiser 3 jours de RTT majorés de 25%.

"Reconnaissance de l'effort des salariés"

Ces aides s'appliquent à tous les salariés et intérimaires travaillant en France et ne remplacent pas les futures négociations salariales pour 2023, qui débuteront en fin d'année. Elles doivent encore être soumises à la signature des syndicats la semaine prochaine. Le syndicat Force ouvrière (FO) a d'ores et déjà signalé qu'il accepterait ces propositions.

"Nous sommes satisfaits", a répété jeudi sur franceinfo Mariette Rih, déléguée syndicale chez Renault. "Compte tenu du redressement de l'entreprise annoncé pour le premier semestre, c'est une reconnaissance de l'effort des salariés", se réjouit-elle. "Il était important que dans le contexte actuel, ces bons chiffres se traduisent très rapidement par une hausse du pouvoir d'achat des salariés."